Vaper n’est pas fumer

Ce qui paraît évident pour beaucoup ne l’est pas pour beaucoup d’autres. Quelques mots d’explication pour comprendre la différence fondamentale qu’il y a entre « fumer une cigarette » et « vapoter » ou pour le dire autrement entre la combustion et la vaporisation.

Lorsqu’un fumeur avale la fumée de sa cigarette, il la fait d’abord passer dans sa Et les lèvresbouche et sa Et le pharynx, larynxgorge avant que ses poumons n’en soient Et la bouche, et les lèvres, et le pharynx, et le larynx, et les poumons, alouette… dans un sale état le volatile tout de mêmeenvahis cette fumée est le résultat de la combustion du tabac, cette COMBUSTION produit notamment du Le même gaz CO qui provoque chaque année des milliers d’intoxication suite à des chauffages mal réglés, il est asphyxiant et empêche les globules rouges de transporter normalement l’oxygène, rien de moins, ce qui fait que pour compenser le rythme cardiaque augmente comme la pression artériellemonoxyde de carbone du Résultat du mélange de plusieurs centaines de substances chimiques produites par la combustion du tabac. Le goudron obstrue les bronches et les poumons, beurkgoudron, de l’C’est pour que l’effet de la nicotine soit plus intense dans votre cerveau, junkie on vous dit, à l’insu de votre plein gré mais junkie quand mêmeammoniac de l’Oui, le même que celui quand vous bricolez, sympa, vous étiez sans le savoir un chantier de monument en périlacétone des Cadmium, chrome, nickel, plomb, si si, et pourtant ce n’est pas de la métallurgiemétaux lourds des substances radioactives des Rien à voir avec la politique mais, pas de souci, VeryVapeTrip est là pour vraiment libérer les fumeursradicaux libres de l’acide cyanhydrique, du benzène, du méthanol, de l’Heuh, ex-gaz de combat pendant la guerre, no commentacroléine, etc.

Nous vous faisons grâce des additifs et de leurs effets délétères mais retenez une chiffre, Si vous comptiez jusqu’à 4’000 en ajoutant une unité par seconde, 1, 2, 3, etc. sans jamais reprendre votre souffle, il vous faudrait plus d’une heure pour arriver à 4’000. Comparaison stupide, un fumeur n’a déjà plus de souffle pour monter un escalier, alors pour compter une heure…4’000, quatre mille, il y a plus de 4’000 produits chimiques dans la fumée de tabac.

 

 

 


 

 

Une vaporette (Cigarette électronique) ne brûle rien, elle ne produit pas de fumée mais de la vapeur. Pas de monoxyde de carbone, pas de goudron, etc. et 95% de la vapeur a disparu en moins d’une minute, c’est la même différence qu’entre des aliments passés à la flamme, grillés et franchement charbonneux et une cuisson à la vapeur qui conserve aux aliments, leurs nutriments, vitamines, sels minéraux, oligo-éléments, sans oublier leur couleur, texture, goût, etc.

Combustion ou vaporisation, le choix est clair s’il est bien compris (Nous sommes à votre disposition pour en parler, sans engagement, dans notre espace lounge où nous vous proposons un bilan gratuit et un coaching personnalisé).

Personne ne peut affirmer que le vapotage est sans danger*, par contre un consensus s’est dégagé pour affirmer que le vapotage est 95% moins nocif que la cigarette, tout est dit, non ? (Vidéo de motivation)

Alors, êtes-vous prêt à mieux vivre ?